Les sites à ne pas manquer à Madagascar : la nature à l’état pur – Blog voyages Fram

Forêt tropicale du parc national Ranomafana à Madagascar

4 800 km de côtes et de riches réserves naturelles : Madagascar peut à juste titre s’enorgueillir de sa faune et sa flore, endémiques de 80 % à 90 %. L’Île rouge est le paradis des randonneurs se délectant de forêts vierges enchantées. Voyageurs, préparez-vous à plonger au cœur de la nature !

 

Les parcs nationaux : mille nuances de vert

 

Madagascar ne compte pas moins de six réserves naturelles inscrites au Patrimoine mondial de l’UNESCO, de quoi vous occuper pleinement si vous avez l’âme d’un aventurier. Arpentez notamment la montagne d’Ambre et ses 18 000 hectares peuplés d’oiseaux et de reptiles. Des circuits allant de deux à cinq heures sont proposés, ou pour les plus aguerris, un trekking de 14h.

 

Il est également facile d’étendre les itinéraires jusqu’à plusieurs jours, étant donné la taille de certains sites. Par exemple, une immersion totale dans les 60 000 hectares de Marojejy prendra deux jours minimum. Les forêts qui s’y entremêlent en toute harmonie sont habitées par soixante espèces d’amphibiens, une centaine d’espèces d’orchidées et autant de volatiles.

 

Au cours des balades en forêts tropicales, n’hésitez pas à rester éveillé pour observer l’animal emblématique de l’île : le lémurien, adorable primate à la longue queue rayée.

 

Les côtes malgaches : îles, océan et plongée

 

Parce que Madagascar, c’est aussi cocotiers et sable fin, vous adorerez vous prélasser sur les magnifiques plages de Sainte-Marie ou de Nosy Be à Ambola.

 

Les heureux plongeurs pourront admirer les poissons exotiques et coraux aux couleurs chatoyantes de l’océan Indien, en immersion dans les récifs ou au parc marin de Nosy Tanikely notamment.

 

Antananarivo : capitale culturelle

 

Sur les hauteurs d’Antananarivo, impossible de manquer le marché en plein air d’Isotry, qui regorge de fruits et légumes colorés, frais et savoureux, ou celui d’Andravoahangy, qui fait la part belle à l’artisanat malgache.

 

Les balades urbaines dans la Ville Haute et le quartier du Palais de la Reine vous montreront les multiples facettes sociales et architecturales de la capitale. Prenez également le temps de faire halte dans les temples – ceux d’Ambohipotsy et d’Ampahamarinana – et dans les cathédrales d’Andohalo et St-Laurent.

One Reply to “Les sites à ne pas manquer à Madagascar : la nature à l’état pur – Blog voyages Fram”

  1. Pour vous voir plus information sur Madagascar , Je vous invite pour voir mon site de découverte sur http://www.narcisse-tours-discovery.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.